Yves Saint Laurent: campagne publicitaire jugée trop choquante


Yves Saint Laurent: campagne publicitaire jugée trop choquante

Depuis vendredi sur Twitter, la campagne #YSLRetireTaPubDegradante est lancée sur Twitter afin de faire réagir la maison de haute couture. Les internautes demandent à Yves Saint Laurent de retirer ses nouvelles affiches publicitaires.

[French]

Porno-chic

porno-chic
La célèbre maison de haute couture suscite un tollé général sur les réseaux sociaux suite à une nouvelle campagne publicitaire. Àl’origine : deux affiches Yves Saint Laurent mettant en scène deux mannequins jugées trop maigres par de nombreux internautes, qui plus est dans des positions particulières.

Sur l’une des affiches, nous pouvons voir une femme habillée de collants résille et chaussée de rollers. Cette femme est penchée vers l’avant avec son visage collé au siège d’un tabouret, ses fesses mises en évidences, les jambes écartées. Cette position jugée dégradante, accompagnée de la grande minceur de la mannequin a notamment fait réagir Valérie Damidot sur Twitter.


Anthony Vaccarello

Anthony Vaccarello
L’Autorité de régulation professionnelle de la publicité (ARPP) a reçu une quinzaine de plaintes concernant cette publicité.

Un jury va se réunir pour examiner ces publicités et juger si les plaintes sont recevables ou non.

À la fin de cette concertation, l’ARPP pourra bannir cette publicité.








Source

Comments

Add a comment

You must be logged in to comment.

Copyright © 2016 deccadent.com